Quel savon choisir ?

Le savon fait partie des ingrédients indispensables, car c’est un nettoyant efficace et multi-usages. Mais le savon étant issu d’une réaction chimique, il est « modifié chimiquement ». Cependant, il est difficile à remplacer par une alternative naturelle : les tensioactifs commerciaux « d’origine naturelle », par exemple à base de paille de blé et d’huiles végétales, ont subi une réaction chimique équivalente au savon. Les tensioactifs naturels sont rares et moins efficaces que le savon (saponines, lécithines). De plus elles ne sont pas disponibles commerce (les lécithines s’achètent sur internet). Donc quitte à utiliser un savon, voici quelques éléments pour bien le choisir.

Qu’est-ce qu’un savon ?

Si beaucoup de sites détaillent les ingrédients minoritaires dans les savons, ici on se concentre sur l’essentiel de la masse du savon, mais d’ailleurs, de quoi est fait un savon ?

Le savon est le produit de la réaction entre un corps gras et la soude, appelée « saponification ». Il se produit des acides gras libres, sous forme de sels, et solides à température ambiante, et de la glycérine. A la fin de la fabrication du savon, il est lavé et neutralisé, il ne reste donc que le savon (les sels d’acides gras libres).

Donc dans la composition selon la norme INCI, on trouvera: une huile végétale saponifiée; de l’huile végétale (non saponifiée pour les savons « surgras », de l’eau et de la glycérine (émollient, ramollit le savon et le rend moins agressif pour la peau).

  • Sodium olivate (Huile d’olive saponifiée) / Sodium cocoate (Huile de coco saponifiée)
  • Olea europaea fruit oil (Huile d’olive) / Cocos nucifera oil (Huile de coco)
  • Aqua (eau)
  • Glycerin (glycérine)

On peut éventuellement y trouver: Sodium chloride (sel), Sodium hydroxide (soude). Mais c’est tout !
Tous les parfums qui y sont ajoutés sont synthétiques.

 

Savon de Marseille, d’Alep ou savon noir ?

Ils diffèrent pas les huiles végétales utilisées:
– Dans le savon d’Alep, ou savon noir, on ne trouve que de l’olive (pas de coco ni palme).
– Dans le savon de Marseille, on trouve un mélange d’huiles, incluant olive, coco, palme ou coprah (c’est de la coco séchée et désodorisée), sauf si « sans palme » est précisé. Il est fabriqué selon un procédé particulier, et dans le département des Bouches du Rhône.
– Tous les autres savons peuvent contenir tout et n’importe quoi. A vous d’évaluer si ajouter des ingrédients précieux et coûteux comme des extraits de fleurs et graines est utile pour l’appliquer et le rincer juste après !

Notes: l’huile de coco/coprah est utilisée pour ses qualités moussantes, tandis que l’huile de palme permet de réduire le prix du savon. L’huile de coprah étant raffinée, elle perd son odeur, mais aussi ses vitamines et autres petits composés actifs. Au niveau impact environnemental, il semble naturel que l’olive soit à préférer en Europe, et la coco dans les pays tropicaux. Les proportions ne sont pas indiquées mais on sait que  les ingrédients sont listés par ordre décroissant de leur quantité dans le produit.