A LIRE: Précautions

Précautions et mise en garde pour la fabrication et l’utilisation de produits cosmétiques

 

1. Précautions pour la conservation des produits

Bien se nettoyer les mains avant de manipuler les ingrédients

Bien désinfecter les ustensiles utilisés à l’alcool ou en les laissant bouillir 10min dans l’eau

Utiliser du papier absorbant plutôt que des torchons

Conserver les produits dans un récipient fermé, au réfrigérateur (ou bien au congélateur pour du stockage)

Noter sur une feuille les ingrédients ajoutés et les quantités mesurées

Etiqueter le produit: nom, ingrédients, et surtout la date de fabrication et durée de vie estimée.

Avant toute utilisation, vérifier l’apparence du produit: s’il change de texture ou couleur, il est dégradé et doit donc être jeté.

 

2. Risques de brûlures et projections

Utiliser des lunettes de protection appropriées. Avant de toucher les récipients chauffés, se protéger les mains avec des gants, maniques ou torchons.

 

3. Risques associés aux huiles essentielles

L’utilisation d’huiles essentielles requiert des précautions particulières. Elles doivent être utilisées avec modération car elles sont puissantes et peuvent avoir des effets indésirables.

Ne pas laisser à la portée des enfants.

Ne pas utiliser pour les bébés et les enfants de moins de 36 mois sans avis médical.

Ne pas utiliser pendant la grossesse ni pendant l’allaitement sans avis médical.

Eviter le contact avec les yeux. En cas de projection accidentelle sur les yeux, rincer abondamment l’œil avec de l’huile végétale sur un coton ou autre tissu.

Ne jamais verser de l’huile essentielle pure dans le nez et dans les oreilles.

Ne pas appliquer l’huile essentielle pure sur la peau ni sur les muqueuses

Ne pas verser de l’huile essentielle pure dans l’eau du bain, la diluer au préalable dans une base neutre de bain moussant ou non-moussant.

Certaines huiles essentielles sont photo-sensibilisantes. Ne pas s’exposer au soleil après l’application d’une huile essentielle contenant des furocoumarines, essences expressées des zeste d’orange douce, bergamote, mandarine, citron, pamplemousse, limette, et huiles essentielles de khella, angélique, céleri, tagete…

Ne pas prendre par voie orale, excepté les huiles et essences alimentaires en respectant les dosages indiqués. L’utilisation des huiles essentielles non alimentaire par voie orale requiert la prescription d’un médecin spécialisé en aromathérapie. Ne pas faire d’automédication.

En cas d’ingestion accidentelle, ingérer de l’huile végétale et contacter un centre anti-poison.

Ne convient pas aux épileptiques.

Pour les peaux hypersensibles ou si le terrain est allergique, tester l’huile de massage contenant un peu d’huile essentielle choisie avant utilisation, en appliquant 1 goutte sur le poignet antérieur, laisser reposer 10 à 15 minutes et constater si une réaction cutanée apparaît.

Eviter l’usage d’huiles essentielles dermocaustiques (riches en phénols) dans une huile de massage, ou ne pas dépasser 1% pour un adulte car elles sont agressives pour la peau : sarriette, thym thymol, thym carvacrol, cannelle, girofle, origan, ail, serpolet, ajowan.

Conserver à l’écart de toute flamme. Ne pas verser sur une bougie ou corps incandescent.

Dans tous les cas: tester le produit contenant des huiles essentielles sur une petite zone, par exemple le creux du coude, où la peau est fragile, et laisser poser 48h. L’objectif est de détecter toute allergie ou intolérance.

 

Ces recommandations visent à favoriser la bonne utilisation de ces produits. Elles sont données à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale ni engager notre responsabilité. Pour tout usage d’huiles essentielles dans un but thérapeutique, il est donc nécessaire de consulter un médecin aromathérapeute.

 

Sources:

Herbes et Tradition
Aromazone
Ooreka